PKP au PQ: Et s’il y avait rien là?

Je pense sérieusement que ce qui résume le mieux ma pensée depuis l’annonce aujourd’hui de l’arrivée en politique de Pierre-Karl Péladeau, c’est la première phrase du refrain d’une toune pas vraiment célèbre des Rolling Stones:

I’m not the only one with mixed emotions!

Car je ne sais pas quoi en penser? Ça assure la victoire majoritaire du PQ? Ça lui fera perdre? Il demeurera minoritaire? Aucune espèce d’idée vu la relation amour-haine existant entre PKP et les Québecois.

Les syndicats eux se boucheront-ils le nez pour avoir enfin leur sacro-saint pays ou ils s’allieront avec Québec Solidaire pour dénoncer le « monstre capitaliste » qu’ils dénoncent depuis si longtemps?

Tout ce que je sais, c’est que ma tendance à toujours analyser le troisième côté de la médaille comme le dit si bien l’en-tête de mon site web, qui est de retour après trois ans d’absence n’a jamais été aussi vraie. Qu’arrivera-t-il? Qui vivra jusqu’en avril verra.

Mais quant à repartir ce site, aussi bien casser un spin qui m’énerve depuis longtemps. Les supposés dommages causés par la convergence de l’Empire Québécor.

J’écris supposé car oui, il y a des dommages, mais c’est essentiellement une convergence culturelle. Et personnellement, je me fous de ce type de convergence.

Que Marie-Mai, grâce à l’Empire, puisse la même semaine faire la Une du cahier Weekend du Journal de Montréal, faire l’objet d’un reportage de 30 minutes à Accès Illimité à TVA, être à Salut Bonjour le lendemain, faire le 7 Jours et sortir un album le mardi suivant grâce aux Productions J, so what? Fermez votre télé, achetez pas le journal et n’achetez pas son CD, et c’est tout. On parle juste d’une chanteuse quand même.

Moi, la convergence qui m’inquiète, c’est celle qui a un impact sur ma vie de tous les jours, qui influencent les politiciens et qui fait en sorte que toute tentative de l’ADQ et maintenant de la CAQ de remettre le Québec sur ses rails en privilégiant la bonne gestion des finances publiques et en s’occupant de la classe moyenne est tué dans l’oeuf par la collusion intellectuelle entre les duos de chocs que représentent La Presse-Radio-Canada et Le Devoir-Télé-Québec.

À gauche toute, au nom de la supposée information juste et équitable, ils détruisent des réputations en se drapant de la vertu du journalisme professionnel représenté par un Conseil de presse qui décide sans rire quelle partie de Tout le monde en parle est du journalisme et quelle partie est de l’humour.

C’est cette convergence-là qui me fait peur. Pas celle qui fait de candidats de La Voix des superstars. Mais ça, habituez-vous: y’a juste ici que vous pourrez lire ça.

Avisez tous vos amis: le Blogue du Réseau Anti Spin est de retour, et en Haute Dannynition à part ça: des propos plus colorés, mieux définis bref, plus clairs que jamais!

D’ici mon prochain billet, chantez dont avec moi: http://www.youtube.com/watch?v=loNey3n6uuE&feature=kp

FBI Feu Bum Intello

 

This entry was posted in Éditoriaux and tagged , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Post a Comment

Your email is never published nor shared.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>